Tobias Brosch a étudié la psychologie à l'Université de Trèves, en Allemagne et à l'Université de Canterbury, R.U. En 2005, il s'est installé à Genève pour obtenir un doctorat en psychologie et en sciences affectives sous la supervision de Klaus Scherer. De 2009 à 2011, il a travaillé comme chercheur postdoctoral dans le laboratoire d'Elizabeth Phelps à l'Université de New York. En Septembre 2011, il est retourné à l'Université de Genève pour travailler dans le laboratoire de David Sander, d'abord comme maître-assistant (professeur), puis comme maître d'enseignement et de recherche (maître de conférences) pour la psychologie affective.

Il étudie comment les émotions et les processus affectifs nous aident à comprendre notre environnement complexe et prendre les bonnes décisions. Plus concrètement, il poursuit plusieurs lignes interdépendantes de la recherche, l'étude des mécanismes psychologiques et neurobiologiques sous-jacents de l'émergence des émotions, le rôle particulier de l'information émotionnelle de l'attention et de la perception, et l'importance des valeurs et des émotions dans la prise de décision. À un niveau plus appliquée, il étudie comment nous pouvons utiliser les processus affectifs pour promouvoir les décisions et les comportements durables, en particulier en ce qui concerne l'efficacité énergétique.

Sa recherche intègre les concepts et les théories de la psychologie de l'émotion , de la psychologie sociale et l'économie comportementale avec les outils méthodologique des neurosciences cognitives ( mesures comportementales telles que les temps et les décisions d'intervention , les techniques de neuroimagerie telles que IRMf et EEG , et une lésion neuropsychologique.