Corrado Corradi-Dell'Acqua a eu son doctorat à l’Ecole International supérieur d’études avancées dans le secteur des Neurosciences Cognitive, sous la supervision du professeur Raffaella Rumiati. Son projet de thèse a porté sur l'étude des corrélats neuraux de la représentations du corps: en particulier, il a tenté de démêler les signatures neuronaux du schéma corporel (tenues pour être un modèle égocentriques de l'orientation de son propre corps dans l'espace et dans le temps) de ceux de la description structurelle du corps (tenue pour être un modèle allocentrique du "corps-forme" de codage de la position de chaque segment du corps dans un corps standard). Il est encore impliqué dans cette ligne de recherche par des tests, en collaboration avec le prof. Rumiati et son personnel, dans l'implication de ces modèles de corps dans des situations quotidiennes (par exemple, imitation).

Sa précédente expérience post-doctorale a été effectuée à la fois au SISSA et à l'Institut des neurosciences et de la médecine du Centre de recherche de Jülich (Allemagne) avec le prof. Gereon R. Fink. Pendant ce temps, non seulement il a continué la recherche effectuée au cours de sa thèse, mais il a aussi étudié les choix économiques des mécanismes neuronaux sous-jacents.

Il travaille actuellement au LabNic et au Centre suisse des sciences Affective à Genève (Suisse), avec le prof. Patrik Vuilleumier. L'année dernière, sa recherche a porté sur l'étude des corrélats neuraux de l'empathie chez les personnes qui suivent une formation professionnelle différente (par exemple, les médecins ou la psychologie)